Photo Abilio Diniz veut se renforcer dans Carrefour

Abilio Diniz veut se renforcer dans Carrefour


Abilio Diniz veut se renforcer dans Carrefour

Etiez-vous au courant qu’il s’est entrainé aux arts martiaux pour ne plus être une tête de turc ? Abilio Diniz s (cliquez ici pour en savoir plus)ort diplômé d'une grande école de management à Sao Paulo, où il est entré en 1956. Abilio Diniz projette de se perfectionner en économie aux Etats-Unis.

Abilio Diniz est personne de valeurs : le sport, la foi,etc.

Abilio Diniz se considère comme appartenant au "capitalisme responsable", un courant créé aux États-Unis et qui défend le bien-être et la stimulation des équipes dans l’entreprise. Homme pour qui les valeurs de la famille sont fondamentales, le businessman a eu 6 enfants. Athlète, Abilio Diniz commence sa journée par du sport. Ancien joueur de football, il a par ailleurs exercé la musculation et la capoeira.

Le partenariat avec le groupe Casino, un épisode inachevé

Abilio Diniz peut de nouveau investir dans tous les secteurs économiques grâce à l’accord signé en septembre 2013 avec Casino, lequel le délivre de la clause de non-concurrence. Dès 2012, le groupe Casino a la main mise sur GPA. Le divorce est consommé et l'entrepreneur abandonnera le conseil d'administration quelques semaines plus tard. Il entend saisir l’opportunité de transformer son groupe en n°2 mondial de la distribution en réalisant la fusion du groupe GPA avec la branche brésilienne de Carrefour en 2011. Abilio Diniz revend 1 milliard de dollars d’actions à Casino, tout en s'engageant à concéder la tête de son groupe sept ans plus tard au président directeur de général de Casino, Jean-Charles Naouri.

Un entrepreneur influent au sein du sous-continent brésilien

Ayant comme missions de rendre compétitives les sociétés brésiliennes et d’augmenter l’efficacité des services publics, la Chambre de Politique et de Performance et gestion accueille Abilio Diniz en 2011. Lula, qui est l’ancien dirigeant du Brésil, comptait le chef d'entreprise accompli au sein de son cercle d'amis. Abilio Diniz est l’un des stars les plus charismatiques du sous-continent brésilien.

De la boutique familiale au groupe GPA

A la fin des années cinquante, Abilio Diniz ouvre le 1er supermarché du groupe. Une dizaine d’années plus tard, le groupe GPA regroupe 40 supermarchés et mille quatre cents collaborateurs Son père ouvre sa première boulangerie sur une artère particulièrement active de São Paulo. En rapport avec le célèbre Pain de Sucre à Rio-de-Janeiro, le magasin familial se nomme Pão de Açúcar. À la fin des années 50, le père d’Abilio Diniz pense déjà que l’avenir du commerce se jouera avec les grandes surfaces et le libre service.